Films en vrac n°9

Premier Contact

Un film de SF dont j’avais lu énormément de bien et c’est amplement mérité. Premier contact raconte l’arrivée 12 vaisseaux extra-terrestres sur la Terre. Les vaisseaux restent là, flottant à quelques mètres du sol et éparpillés aux 4 coins du monde. Pourquoi sont-ils là ? Qui sont-ils ? Pour répondre à ces questions, l’armée fait appel à 2 scientifiques : une spécialisée dans la communication, les langues et les écrits, l’autre est un physicien. Ils ont pour mission de mettre en place entre les 2 espèces un mode de communication pour découvrir leur but sur Terre. Ce film est un film intelligent. On est loin de la SF avec des êtres étranges, des batailles dans l’espace, des tirs de partout. Ici, le langage est complètement mis en avant et c’est vraiment intéressant. Le personnage joué par Amy Adams est brillant et apporte une nouvelle façon d’appréhender la vie extra-terrestre. Le tout est orchestré par de très belles images, une réalisation parfaite et une bande originale magnifique. Le film reste néanmoins un peu complexe puisqu’il touche à ce grand thème qu’est le Temps. Difficile de ne pas trop en dire mais le twist de Denis Villeneuve apporte une super conclusion à un film profond et touchant.

Pitch Perfect 1

A mon sens, quand on aime le cinéma, on se doit de regarder de tout et surtout ceux qui font parler d’eux car ce n’est qu’après visionnage qu’on peut donner un avis. Au vu des éloges sur ce film, j’ai profité de sa diffusion à la télé pour m’y mettre. Grave erreur. Ce film est tellement mauvais que je ne saurais par où commencer. Peut-être par : mais pourquoi tant d’amour pour cette comédie ? C’est un films pour adolescents c’est sûr mais ce n’est absolument pas une excuse pour réaliser un tel fiasco. Le scénario, classique, est complètement anéanti par des acteurs nuls qui jouent des personnages sans aucun charisme et aucune personnalité. Tous les éléments arrivent comme un cheveu sur la soupe, on sait pas comment on en arrive là, on sait pas pourquoi les personnages disent tels trucs et agissent de telle façon, rien n’a de sens. Les chansons sont quasiment inexistantes, seule l’espèce de battle dans la rue était un peu cool. Mais surtout, à un moment je me suis quand même demandé si ce film n’était pas juste fait pour être une caricature des films musicaux ? Mais cette explication ne colle même pas parce que sinon il y aurait de la caricature tout le long or ce n’est pas le cas ici. De ce fait, on essaye de faire des blagues qui sont juste LOURDES et des scènes qui mettent carrément mal à l’aise (celle du vomi par exemple…). En bref, une bouse inter-sidérale même pour des ados.

Your Name

Dernier film d’animation sorti tout droit des studios japonais, Your Name raconte l’histoire de 2 adolescents : Mitsuha, une jeune fille résidant dans une petite ville de campagne dans une famille très traditionnelle et Taki, un jeune garçon de la ville qui passe son temps entre le lycée et son boulot de serveur. Un jour, chacun d’eux rêve qu’ils sont dans la peau de l’autre. L’incompréhension laisse place à une découverte stupéfiante et le début d’une histoire d’amour. Comme d’habitude, les japonais, déjà maîtres dans l’art de l’animation, nous apportent un film enchanteur, magique et mystique. Une fois n’est pas coutume, on a ici une histoire qui parle du temps. Une très jolie histoire du temps, mais aussi de personnalité, de liens entre 2 personnes, de dimensions. Le tout mené par une animation à couper le souffre, tout est beau : les paysages, les personnages, les objets, les détails. Le film est lent et paisible, accompagné d’une musique portant ces images et les sentiments ressentis. Un petit bijou japonais comme on aime les voir. L’animation japonaise est réellement un art parfait.

Films

Un commentaire pour “Films en vrac n°9”

  1. Je suis très tentée par Premier Contact, tout le monde n’en dit que du bien.

Laissez un commentaire