Star Wars VII : Le Réveil de la Force [ATTENTION SPOIL]

052074.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Un petit coup de nostalgie pour commencer : aussi loin que remonte ma mémoire, je sais que Star Wars est un des films que j’ai vu et revu. A l’époque nous les avions en Laser Disc (si si vous savez ces disques géants, ancêtres des DVD) et même si les détails de l’histoire étaient sûrement encore un peu compliqué pour des enfants, mes frères et moi les regardions très souvent et je me souviens même des murailles de coussin qu’on faisait dès que la marche impériale se faisait entendre et derrière laquelle on se cachait. Alors c’est peut-être par nostalgie, mais il est vrai que je suis une puriste. Je ne vais pas jusqu’à renier la prélogie comme certains mais j’attache une grosse importance à la trilogie que je trouve parfaite et que j’idolâtre.
Lorsque la prélogie est sortie, j’avais 10 ans et ce n’est que plus tard, et plus vieille, que j’ai vraiment pu avoir de vraies analyses sur les 6 films.
En soi, je suis pas une fan absolue des 3 premiers. D’un point de vu de l’histoire je les trouve très intéressants et ils s’encrent naturellement avant la trilogie. Du reste, je trouve beaucoup de défauts. Le but n’est pas de les énumérer ici mais grossièrement, le 1 reste potable, le 2 n’apporte rien à part l’introduction des clones et le 3 est le meilleur. Les acteurs, la réalisation, les effets spéciaux, les incohérences avec la trilogie, l’humour lourd. Bref, je les regarde avec un certain plaisir mais ils ne sont pas du même niveau que 4 5 et 6.

Le rachat par Disney m’a fait quand même un peu peur. J’avais pas envie de voir un film « tout public » made by Disney, avec des histoires d’amour niaises, de l’humour lourd à chaque dialogue et tout simplement un film trop familial. Et puis surtout, la « suppression » pure et simple de l’univers étendu sous entendait qu’ils voulaient être libre de faire ce qu’ils voulaient. C’est donc avec BEAUCOUP d’appréhension que j’attendais cet épisode 7.

Verdict ?

J’ai été très agréablement surprise et je suis sortie contente de la salle. Mais commençons par le début.

Le film commence, on entend la célèbre musique, les premières lignes de texte jaunes sur fond d’espace arrivent, malgré la peur, je suis quand même bien excitée de voir un Star Wars au cinéma. Et puis l’histoire est annoncée : malgré la destruction de l’étoile de la mort, l’Empire renaît presque de ses cendres avec la création du Premier Ordre. Ils cherchent à tout prix à mettre la main sur Luke Skywalker qui a disparu. Mais ils ne sont pas les seuls, la Résistance, menée par Leia, le cherche aussi en plus de tenter de défendre la Nouvelle République.

Scénario classique mais qui me va parfaitement. Après tout, on est sur le premier épisode d’une nouvelle trilogie donc les amateurs d’actions de A à Z, passez votre chemin. Cet épisode pose une nouvelle histoire, amène ses nouveaux personnages et nous introduit une nouvelle aventure spatiale.

Globalement, le film est-il un digne successeur ? La réponse pour moi est oui. Pour une raison très simple : J. J Abrams a réussi à remettre l’ambiance de la trilogie précédente. Chose que l’on avait pas dans la prélogie. C’est assez difficile à expliquer avec des mots mais l’esprit de la trilogie est présent du début à la fin et ça fait beaucoup de bien. Rien que pour ça, je remercie J.J Abrams d’avoir relevé ce défi, oh combien difficile.

Les décors, la photographie, les costumes, la musique (John Williams of course …), l’histoire, les anciens, j’ai vraiment aimé le film.

Mais… oui il y a des points négatifs tout de même. Le côté fanboy est quand même un peu trop présent. Même si le film se regarde très bien et qu’on ne s’ennuie pas, en soi y’a pas grand chose de nouveau. On a Rey qui tente de survivre sur une pauvre planète nommée Jakku dont la ressemblance avec Tatouine est trop forte, une organisation de méchants avec plein de stormtroopers, un méchant qui a basculé du côté obscur et qui est sous le commandement d’un autre méchant (soit à peu près comme Anakin sous les ordres de l’empereur, même si techniquement Kylo Ren n’est pas un sith), un nouveau robot tout mignon qui joue à la perfection le rôle de R2D2 nouvelle génération, on retrouve même une pseudo cantina comme sur Mos Eisley (chez Maz) et puis bon, l’explosion du générateur pour vaincre la grosse planète ronde qui peut détruire des planètes avec un laser (étoile de la mort version 3 ?). Bref ça passe bien pendant le film mais pour les prochains, il ne faut pas penser qu’aux nostalgiques, on veut voir du neuf.

J’avais peur que l’apparition des anciens soient un peu trop « on vous pose là pour faire coucou » mais, en vrai ça va. Leia reprend son rôle de résistante et ça reste une suite très logique par rapport à ses activités précédentes. Han Solo (avec son acolyte Chewbacca) a repris ses activités de contrebandier suite à sa séparation avec Leia. J’avoue que sa mort m’a un peu choquée (c’est quand même mon personnage préféré) mais de toute façon, au vu de la scène, il n’y avait pas trop d’autre possibilités. Mais c’était très plaisant de le revoir, ses dialogues et ses blagues sont toujours super (contrairement aux autres blagues du film qui sont assez lourdingues). Quant à Luke, on ne le voit qu’à la fin mais son apparition a un petit quelquechose de cool et clôture bien le film.

Pour les nouveaux personnages, pas grand chose à dire. Les acteurs sont bons, et même si au final la rencontre de tout le monde (tous sur Jakku c’est la fête, y’a même le Faucon Millenium) est un peu tirée par les cheveux, les personnages sont tous très attachants. Et mieux, on a évité une histoire d’amour mielleuse, merci !

Enfin, concernant le nouveau méchant : Kylo Ren. C’est un personnage que j’ai beaucoup aimé, je trouve que Adam Driver est un excellent choix et j’ai hâte qu’il soit développé dans les prochains films. Par contre, Disney supprime l’univers étendu mais ils nous ont quand même fait un petit mix avec le fils de Luke qui s’appelle Ben et celui de Han/Leia qui s’appelle Jacen et qui devenait un sith. Au final ici, c’est assez étrange que le fils de Han et Leia s’appelle Ben alors qu’ils n’ont pas spécialement de raison de rendre hommage à Obiwan et de plus, il aurait été plus logique que ce soit le fils de Luke qui soit obsédé par Dark Vador. Ici cette obsession comme justificatif de ces actions est un peu … surprenant.

En bref, à part quelques petits points pas méchants du tout, je suis très contente de ce nouvel épisode. Alors évidemment, il ne peut pas détrôner la trilogie précédente, faut pas déconner hein, mais il se place très bien avant la prélogie. Maintenant on espère que les 2 autres seront du même niveau.

Un commentaire pour “Star Wars VII : Le Réveil de la Force [ATTENTION SPOIL]”

  1. J’ai vraiment bien aimé et je l’ai vu avec un regard quasi neuf car je ne connais pas très bien les autres films. J’ai vu 1,2,3 à leur sortie au cinéma et le 4 après, jamais vu le 5 ni le 6. Du coup, le clin d’oeil au Faucon Millenium, je ne l’ai compris que lorsque Han Solo a débarqué… J’ai vraiment bien aimé les deux personnages principaux, une femme et un homme noir, il fallait oser et j’aime cette prise de risque. J’accroche aussi beaucoup à Kylo Ren, j’ai envie de voir comment il va évoluer.
    Comme quoi Disney sait se diversifier et s’adapter à tous les publics. ;-)

Laissez un commentaire