Films en vrac n°4

Le Juge

Hank Palmer est un grand avocat qui ne mâche pas ses mots. Obligé de retourner dans son bled natal au fin fond des Etats-Unis suite au décès de sa mère, il va devoir retrouver ses 2 frères ainsi que son terrible père, le juge. Suspecté de meurtre, il va alors prendre la décision d’enquêter et être l’avocat de son père. Le Juge est un film bourré de clichés : le père sévère avec ses enfants, la campagne profonde américaine, le fils prodigue qui rêvait de quitter sa vie banale et qui est obligé d’y revenir pour renouer avec sa famille, en clair niveau originalité c’est pas trop ça. Mais j’ai quand même passé un bon moment devant ce film. Peut-être que Robert Downey Jr y est pour beaucoup puisqu’une fois de plus il nous montre qu’il peut transformer un film par sa présence. L’histoire est assez classique mais on la suit avec attention, on s’attache à tous les personnages surtout à ce vieux Juge aigri. La fin était attendue mais reste touchante. Pas le film de l’année mais sympathique.

Un été à Osage County

Un été à Osage County est typiquement le genre de film que j’affectionne : les drames familiaux qui durent longtemps et où il ne se passe rien à part du blabla. Après la disparition mystérieuse de leur père, 3 soeurs sont contraintes de retourner dans la maison familiale pour y retrouver leur mère, tyran sur les bords et atteinte d’un cancer. Toute la famille se retrouve donc là-bas pour se soutenir mais les rancoeurs et les critiques ne tardent pas à faire surface. Beaucoup de grands acteurs réunis ça fait souvent peur mais au final ils s’en sortent tous plutôt bien et surtout Meryl Streep qui est transcendante. Le film reste malheureusement un peu plat, beaucoup de clichés encore une fois et on s’ennuie aussi à certains moments. J’ai quand même pris du plaisir à suivre l’histoire de cette famille qui se déchire un peu plus à chaque minute. La fin n’arrange rien, ce film est un vrai drame.

Qu’est ce qu’on a fait au bon dieu ?

Oui un film français ici. C’est assez rare pour le souligner. J’ai énormément de mal avec les film français même si je suis la première à reconnaître qu’on sait parfois faire de très beaux films. Malheureusement pas celui-ci. Scénario extrêmement classique : un couple de bourgeois bien catholique sont obligés de faire abstraction de leur préjugés quand leurs 3 premières filles épousent respectivement un musulman, un juif et un chinois. Ils ne rêvent que d’une chose : que leur 4ème épouse un catholique. Leur vœux est quasiment exaucé à un détail près : il est noir. Je n’ai pas vu ce film au cinéma mais j’avais quand même envie de découvrir ce qui a fait la joie de la majeure partie des français. Grosse déception au final pour ce film vraiment pas si drôle. Non pas que les blagues racistes et cie ne me font pas rire au contraire (je suis partisante du « on peut rire de tout ») mais c’était vraiment pas hilarant, j’ai juste souri au maximum. Le film ne dure qu’1h30 mais j’ai l’impression d’y avoir passé des heures, c’était long et chiant, la seconde partie du film était vraiment insupportable.

Sans titre 4

Laissez un commentaire