Chronique de Draenor n°2

Session de jeu beaucoup plus conséquente ce samedi. Malgré quelques bugs notamment si on avait le malheur de mettre les pieds dans son fief, j’ai pu dans l’ensemble bien avancer. A cette heure, je viens de up 94. Je trouve le levelling quand même assez rapide, je n’ai fait que 2 zones et encore, je n’ai pas terminé Gorgrond, et je suis presque à mi-chemin. Mais revenons sur la journée d’hier.

J’ai terminé la zone « Crête de Givrefeu » et puis comme j’aime bien faire les choses à fond, j’ai également fait toutes les quêtes bonus puisque il y a un haut-fait prévu à cet effet. Ces quêtes bonus sont affichables sur la map et la liste des objectifs  est visible dès qu’on entre dans la zone. Evidemment j’ai aussi exploré toute la zone et bien m’en a pris puisque on peut trouver une mini suite de quêtes qui rapporte un nouveau sujet pour notre fief. Il faut surtout bien clean la zone pour faire la dernière suite de quête tout au nord qui est particulièrement intéressante et implique Gul’Dan et qui donne un haut-fait supplémentaire.

J’ai en tout cas beaucoup apprécié cette zone riche en histoire puisqu’on retrouve le clan loup-de-givre ainsi que le père de Thrall, Durotan, qui se dresse contre la Horde de Fer. Les quêtes sont certes, pas très originales (ramasser tel trucs, tuer tel mob) mais si on prend le temps de s’y intéresser et de les lires, on se rend compte qu’il y a un vrai background derrière, chose que les joueurs ont tendance à oublier.

draenor 4

Après ça, direction Gorgrond et changement total de décors puisque on passe de la neige à une espèce de jungle très luxuriante. Les suites de quêtes sont assez rapide et obtient très vite le haut-fait, par contre il y a beaucoup de quêtes bonus que je n’ai pas encore terminées. On va même pouvoir dire bonjour à nos copains de la faction adverse à présent et j’ai pu me faire camper environ 15 min par un druide féral et un voleur contre qui je ne pouvais rien faire.

draenor 5

Concernant mon fief, il est passé niveau 2. Il reste encore une multitude de choses à découvrir mais j’ai pas mal avancé déjà. J’ai pu construire mon atelier d’enchantement et de couture ainsi qu’une grange pour récupérer de quoi monter ma couture. Je pense, au passage, que le levelling de ce métier sera un peu chiant, les compos ne se loot pas régulièrement et il faudra passer des commandes dans son atelier. J’ai également débloquer la pèche et il ne me manque que l’archéologie.

Plusieurs points positifs remarqués lors de ce début de levelling : les serveurs connectés ça change vraiment la vie, ça fait plaisir de pouvoir voir du monde et pas l’impression d’être le seul joueur du serveur. Le repop des mobs est rapide et ça évite de tourner en rond des heures et enfin les objets à ramasser ou avec lesquels il faut interagir ne disparaissent pas (sauf certains je ne sais pas pourquoi) lorsqu’un joueur les prend avant nous, on évite le ninja abusif et au moins on est pas ralenti.

Bon jeu à tous !

4 commentaires pour “Chronique de Draenor n°2”

  1. Petite précision au niveau de ta remarque sur les quêtes :
    La plupart des objets à ramasser par terre sont phasés par joueur, ce qui signifie que chacun peu prendre le sien sans le faire disparaître dans la réalité de l’autre. Très bon point, effectivement.

    Le fait qu’il n’y ait pas de tags sur les boss de quête (ceux avec un point d’exclamation dans leur cadre de personnage) permet également de ne pas avoir à grouper la moitié de ta faction pour le prochain repop. Pas de ninja Horde / alliance non plus. Encore un très bon point.

    Pour ce qui est de la population : j’aime être seul quand je quête. Le fait de voir un peu de monde ne me dérange pas mais… nous sommes en serveurs JcJ maintenant. Et comme tu l’as noté , quand on est pas un bon bagarreur, on se fait latter les c***lles en moins de temps qu’il en faut pour le dire, même lorsqu’on est tank. En effet, notre groupement de serveur comporte environ 2 hordeux pour un Allié, ce qui est parfois une vrai plaie pendant le Pexing.

    Arrivé au niveau 99 dimanche soir, j’ai eu à essuyer en 9 niveau 3 grosses bagarres PvP qui m’ont beaucoup ralenti, surtout que je ne demande rien à personne quand je Pex. J’ai tout de même eu la chance lors de 2 de ces occasion d’avoir un pool d’allier assez conséquent dans la zone pour que l’escarmouche puisse être un tant soit peu équilibrée.

    La dernière, cependant, aux flèches d’Arak, a été un camping ferme de la horde près des PNJ de quête pendant une bonne heure. Une vrai plaie lorsqu’on veut être tranquille à prendre son temps pour lire la quête et profiter de la cinématique. C’est extrêmement frustrant.

    J’en profite pour signaler que la suite de quête de Terokk dans les Flèches d’Arak est vraiment géniale, du bon rolepaly et des cinématiques comme on les aimes. Une partie de la quête propose même de rejouer l’histoire nous même en incarnant l’un des protagoniste. Un très bon moment d’imprégnation de lore.

  2. Toujours un plaisir de lire se que tu ecrit Mio aujourdhui je rattrape mon retard sur la lecture ^^

  3. Wouah Allek ça fait un bail ^^ ça me fait plaisir que tu continues à passer par ici ^^

    Si tu repasses par la dis moi ce que tu deviens :)

  4. Oui je continu, j’ai toujours aimer ce que tu fait jtrouve ca fascinant^^ jesperais te croiser en jeu mais en vain, jai repris wow ya 10jour jsuis retomber accro :’( si tu joue toujours jte donnerai mon Bnet cyu ;)

Laissez un commentaire