Les Gardiens de la Galaxie

405662.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Synopsis : Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être … (source : allociné)

A l’heure où la Terre entière était en extase ou dans une attente insupportable pour ce film, moi il ne me faisait ni chaud ni froid. A part Star Wars, je ne suis clairement pas une fan des films/séries/autres qui se déroulent dans l’espace. J’ai un gros problème avec les extra-terrestres et clairement j’en ai ras-le-cucul des films à la sauce hollywoodienne bourrés d’action, d’effets spéciaux et d’humour qui servent juste à plaire à la masse. J’avais donc envie de le voir juste pour le divertissement mais je n’attendais pas un chef d’oeuvre.

A 80% je reste sur mon idée de départ mais j’avoue avoir passé un meilleur moment que ce à quoi je m’attendais.

Les Gardiens de la Galaxie est un excellent film d’action. On en prend plein la figure tout le temps et pour une fois, les effets spéciaux ne sont pas trop dégueulasses.  L’humour très présent est vraiment sympathique, dans la même veine que les Iron Man c’est donc très plaisant. Le scénario me laisse un peu sur ma faim. Trop brouillon au début et pas assez exploité au final, il aurait mérité qu’on s’y attarde plus. Du coup, certains points sont trop peu expliqués : l’enfance de Quill, même si une des révélations de la fin laisse présager plus d’infos dans un second opus, Le Collectionneur qui sert quand même à rien ou encore l’histoire des 4 compagnons de Quill. J’aurais aimé plus de détails, plus d’attention sur ces personnages secondaires si importants.

Pour parler des personnages, même si on est à fond dans les clichés du genre, ils sont tous très attachants. J’avais une grande peur du rendu de Rocket et de Groot. Finalement ils sont très bien faits et excellents (beaucoup d’amour en moi pour le bébé groot dans son pot)

Autre point plus que génial : la bande original. On enchaîne les tubes des années 70 pour un résultat pétillant qui accompagne vraiment bien le film.

En conclusion, Les Gardiens de la Galaxie est un très bon divertissement dont il y a peu de choses à reprocher techniquement. Sans conteste, le film de cet été à voir.

Le petit plus : si quelqu’un veut m’expliquer l’intérêt de la scène post-générique ?

Laissez un commentaire