X-Men : Days of Future Past

575642.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Synopsis : Les X-Men envoient Wolverine dans le passé pour changer un événement historique majeur, qui pourrait impacter mondialement humains et mutants. (source : allociné)

J’ai revu il y a peu X-Men First Class (l’opus précédent donc) et je me suis rendue compte que finalement ce n’était pas un si bon film. J’avais beaucoup aimé voir les « débuts » des personnages et la prestation de James Mcavoy (Charles Xavier) et Michael Fassbender (Magnéto) était magistrale. Le scénario avec cette pseudo 3ème guerre mondiale était à la réflexion un peu naze.

Mais en tout cas j’avais hâte de voir ce nouveau film. Ici on a assiste à un petit mix avec les anciens films X-men puisqu’on retrouve toute la clic avec Wolverine, Tornade, Kitty Pryde, Magnéto et Charles Xavier version « vieux » (et Omar Sy !). On les retrouve dans un monde un peu apocalyptique dirigé par des Sentinelles qui détruisent tout sur leur passage. Kitty Pryde dotée d’un nouveau pouvoir (?) peut envoyer l’esprit d’un mutant dans son corps du passé. Ils décident donc de renvoyer Wolverine qui a pour mission de trouver une certaine personne (je n’avais perso pas compris ça en voyant la BA donc je vais pas spoil) et empêcher qu’elle permette l’ascension des Sentinelles. Il retourne dans les années 70 retrouver les mutants de First Class.

Voila pour le scénario qui est quand même plus intéressant même si il souffre de quelques lourdeurs à certains moments.

Globalement j’ai trouvé le film plutôt bon mais je pense clairement que sans J.Mcavoy et M.Fassbender cela serait très différent. Je suis littéralement en admiration devant ces 2 personnages. Ils incarnent un Charles-Xavier et un Magnéto comme personne pourrait le faire. Les autres rôles font un peu tâche à côté d’eux à part évidemment Wolverine et Mystique. Les anciens X-Men n’ont pas trop d’intérêt c’est dommage.

Le film est bien réalisé et a de très beau effets spéciaux très propres (oui je fais une fixette là dessus mais c’est tellement plus agréable).

Je pense qu’il aurait pu être pu court mais je me suis pas du tout ennuyée. Je me suis posée par contre pas mal de questions pendant le film, il avait l’air d’y avoir pas mal d’incohérences (comme toujours avec les histoires de voyages dans le temps) mais finalement tout à l’air de se tenir (à voir avec le comics). Mais je pense clairement qu’ils avaient envie de faire un petit reset sur l’histoire car si on suit la logique du film, à la fin on comprend que tout ce qu’il s’est passé dans les anciens films n’a pas existé. A méditer.

En conclusion, j’ai passé un bon moment devant ce nouveau X-Men et j’ai hâte de voir la suite (si suite il y a ?).

Le petit plus : n’oubliez pas la scène bonus qui est bien cachée à la toute toute fin du générique.

4 commentaires pour “X-Men : Days of Future Past”

  1. Hello,

    Le First Class ne met pas en scène une 3ème guerre mondiale, mais la guerre froide. D’ailleurs la fin se situe pendant la crise des missiles de Cuba.

  2. Aaaaaah, le dernier X-men !

    Effectivement il y a de quoi faire couler l’encre, aussi m’y met-je en ta compagnie. :)

    Tout d’abord le scénario : Bien qu’il soit sympathique en soit, il part pour moi d’une incohérence flagrante, que tu as également relevée : le nouveau pouvoir de Kitty.

    Je n’ai pas lu beaucoup de Comics, mais pour le coup, si ceci est présent dans l’original, je veux bien une explication. En effet, les pouvoir de certains mutant, prenant de l’ampleur avec la maîtrise et l’âge, peuvent donner des choses bien différentes, comme Jean Grey qui, en poussant sa télékinésie au maximum, pouvait séparer chaque atome d’une molécule, et donc chaque cellule d’une être vivant.

    Ici, nous parlons de Kitty, dont la capacité est la « mise hors phase » physique : elle peut passer à travers les murs tout en gardant le contact avec le sol, et inversement. Quel est le rapport avec la téléportation, le voyage dans le temps, ou tout simplement l’esprit là dedans ?

    Bref, déjà, dès le début ça commence mal. Heureusement que la suite se tient. D’ailleurs, pour continuer sur la cohérence : les évènement des X-men 1 à 3 peuvent très bien se passer tels quels, même avec ce retour dans le passé, puisqu’ils partent du point de conflit entre Magnéto et Xavier sur la domination ou non des mutants sur les humains normaux. Ce n’est pas parce que magnéto se fait capturer à la fin qu’il ne se ré-évadera pas, ce n’est pas une première ^^.

    J’ai eu du mal aussi avec le Xavier debout. Même si leur histoire de sérum se tient, je ne vois pas pourquoi Le Fauve ne l’utilise pas d’ors et déjà dans les opus précédents, alors qu’il y a bien des scènes où sa transformation lui pose problème.
    Sans compter qu’un sérum « anti-pouvoir » a été découvert dans le 3e film, mais il ne régénère aucun nerf. Pourquoi Le Fauve n’en fait-il pas profiter tout le monde à ce moment là, sans compter que le sien n’a pas un effet permanent, ce qui est sensé être le cas de l’autre (je dis bien « sensé » ;) )

    Il y a eu quand même quelques incohérences par rapport aux opus précédents. En effet, pour rappel, Wolverine a perdu ses griffes en acier dans le Combat de l’Immortel. Comment pourrait-il avoir de nouveau de l’adamantium dessus dans la période « future » du film ?

    La seule explication que j’aurais se joindrait à une réflexion plus générale sur la cohérence « passé – avenir » du film : Comme dans pas mal d’histoire qui traitent le sujet, le voyage dans le temps serait plutôt un changement de dimension, de phase (hello, Kitty ?). Wolverine voyage dans une dimension parallèle, qui a XX années de retard par rapport à la notre. Ainsi, il change ce qui va se passer dans cette phase-là, et pour moi il va y rester. un peu à l’image de la série Sliders.

    Auquel cas, la « phase » dans laquelle il est arrivé est celle que nous avons toujours connu. Celle d’où il vient étant légèrement différente de la notre, il avait toujours ses griffes métalliques.

    C’est pour moi la seule explication potable (quoique alambiquée) aux quelques incohérences relevées plus haut.

    Côté acteur : j’avoue ne pas m’y être attardé, mais si il y a bien un mutant que j’ai vraiment aimé dans ce film, c’est Vif-Argent. Bien qu’il soit clairement sous-exploité, la scène dans la « cuisine » du pentagone lorsqu’ils tentent de délivrer Magnéto est vraiment géniale ^^.

    Que dire d’autre : Omar Sy assez impressionnant et méconnaissable, mais là aussi largement sous-exploité, même si cela en met plein la vue.

    La prestation de l’acteur de Xavier ne m’a pas convaincu personnellement. Affaire de goûts, dira-t-on :)

    Voila ce que j’en pense. Pour moi, suite il y aura probablement puisque la scène « cachée » à la fin nous montre une personne adoubée par d’autres au temps des pharaons. Je n’ai malheureusement pas pu voir correctement le visage puisque j’avais rangé mes lunettes 3D comme un idiot… Je n’ai donc vu que l’image toute floue. Mais la personne bâtissant les pyramides par la pensée pourrait bien être un mutant…

    Sinon c’est une scène pour un autre film marvel, mais je ne vois pas de lien pour l’instant ^^.

  3. Je te confirme que ce pouvoir de Kitty n’existe tout simplement pas dans le comics :)

    Pour la scène post générique (attention SPOILS IMMINENT), il s’agit d’Apocalypse. Il est considéré comme le tout premier mutant et surtout un grand ennemi des XMEN.

  4. Aaaah, voila qui annonce du solide pour le suivant, du coup !

    J’ai déjà entendu ce nom quelque part. J’imagine sans problème qu’il doit être un mutant très puissant. Je n’y vois qu’une seule incohérence, du coup : toute l’intrigue du film 3 se fait autour des mutants dont les pouvoirs, de plus en plus inédits et puissants au fil des générations, effraie de plus en plus. ça e fait bizarre d’apprendre que du coup le premier aurait été le plus puisant d’entre eux ^^.

    ça fait remake de Blade avec le premier vampire « Drake » qui est diurnambule :)

Laissez un commentaire