Films en vrac n°1

Aujourd’hui j’inaugure une nouvelle rubrique : les films en vrac. Ici je ferais des minis critiques de films que j’ai vu chez moi et quelques temps après leur sortie ciné. Cela me permettra de pouvoir donner mon avis sans pour autant faire une longue critique sur tout ce que je visionne.

Je commence donc avec 3 films vus ces derniers jours.

American nightmare

Le crime est quasiment éradiqué mais les prisons sont surpeuplées. Tous les ans le gouvernement organise une purge (le titre original est d’ailleurs the purge) qui consiste en une nuit où pendant 12h tous les crimes sont autorisés. On suit une famille qui se barricade chez elle mais c’était sans compter la venue d’un inconnu. Grosse déception pour ce film. Je m’attendais à un vrai thriller dans lequel on assiste à une vraie purge dans tout le pays. Au final c’est un huis clos, il ne se passe pas grand chose, on apprend rien. C’est juste une famille qui se fait attaquer chez elle. La fin est certes inattendue mais pas exceptionnelle. Les acteurs ne relèvent pas le niveau. A oublier.

Les petits princes

On suit l’histoire de Jean-Baptiste, un petit prodige du foot qui réussit à intégrer un centre de formation réputé. Il a cependant un secret qu’il ne pourra pas garder très longtemps. Je déteste le foot mais j’avais hâte de voir ce film dont j’avais entendu beaucoup de bien. Mon avis est plutôt mitigé. La réalisation est bien faite, l’acteur principal a du potentiel et on suit son parcours avec attention et on ressent bien son « mal-être ». Cependant le scénario est assez banal, les seconds rôles sont pas du tout exploités et on reste vite sur notre faim.

Jeune et jolie

Isabelle a 17 ans et elle se prostitue. On découvre un bout de sa vie sur 4 saisons. Isabelle est certes jeune et jolie mais niveau comédie elle repassera. Avec le charisme d’une moule on passe les 1h30 du film à vouloir la secouer. Été, automne, hiver et très vite fait le printemps, on assiste à la déchéance d’une ado qui montre parfaitement qu’on peut avoir l’air d’avoir tout mais en réalité souffrir d’un profond malaise. Malheureusement on s’ennuie ferme, les scènes avec le frère m’ont mise franchement mal à l’aise, le scénario est bâclé, la fin est inintéressante et pour couronner le tout, on accumule tout les clichés du genre.

Sans titre 1

3 commentaires pour “Films en vrac n°1”

  1. J’ai adoré American Nightmare! Surtout la fin mais c’est mon côté militante contre la violence lol.

  2. Dommage pour American Nightmare. Je désirais regarder celui-ci afin d’aller voir le second, sortit au cinéma il y a quelques temps.

    ça ne me donne plus trop envie de le faire, du coup. Y a-t-il un comparatif avec le huis clos que l’on peut constater dans Panic Room, ce film où une mère et sa fille se retrouvent barricadées dans une salle sur-sécurisée de leur maison, lors d’un cambriolage ?

    Le 2e volet de American Nightmare devrait te plaire d’avantage, puisque il parle de vengeance (probablement du paternel à qui appartenait la famille dans le premier). J’ose espérer que cette fois, il se fera en extérieur. La préview semble en tout cas le confirmer.

    Les deux autres : même pas entendu parler, ce ne sont pas les des films qui vont m’intéresser au premier abord de toute façon ^^’. Du coup inutile de tester vu ce que tu en dis :)

  3. Contrairement à Panic Room, j’ai trouvé qu’il y avait aucun suspens et le film est tellement peu exploité que le film défile à une vitesse folle, on a l’impression qu’ils sont restés enfermés 2h.

    Je pense que je regarderais le 2 justement parce qu’ils sont dehors, peut-être que le sujet sera mieux traité ^^

Laissez un commentaire