Siberia

Synopsis : Sur le lointain territoire de Toungouska, en Sibérie, 16 candidats de télé-réalité sont expédiés dans cette zone anéantie en 1908 par une énorme explosion, suite à l’impact d’une mystérieuse météorite avec la Terre. Quand l’un des participants est grièvement blessé, et qu’aucune aide n’arrive, l’inquiétude monte d’un cran. D’autant que certains événements ne semblent pas liés au show. Face au danger, les compétiteurs doivent se serrer les coudes pour survivre…

Année : 2013
Saison : 1 (en cours de diffusion)
Nombre d’épisodes : 9/12
Format : 42 minutes

Siberia est une série d’un nouveau genre, en effet elle combine la série et la télé réalité. J’ai été assez surprise au premier épisode de voir que ça se déroulait vraiment comme une télé réalité. On suit la vie de ces 16 personnes et on a leur commentaires au fur et à mesure comme dans un épisode de Koh Lanta pour ne citer que cette émission. Le principe est intéressant et assez inédit malheureusement je trouve ça un peu chiant à la longue, pendant un épisode j’ai l’impression de plus les voir faire leurs commentaires plutôt que voir de « l’action ». Le point positif c’est que l’immersion se fait bien, on oublie parfois que c’est une série et on se surprend à avoir peur pour eux en pensant que c’est des vrai candidats.

Le démarrage est malheureusement un peu long, on sent qu’il va se passer des choses par la suite, on sent même qu’il se passe quelquechose de pas normal tout de suite mais en même temps il ne se passe rien pendant les premiers épisodes. Je dirais même qu’il  ne se passe rien de neuf, généralement ça se résume à des engueulades, du flirt, des bruits bizarres qui font sursauter tout le monde, un truc bizarre qui arrive et que personne peut expliquer et voila. Il y a une histoire derrière mais ça met trop de temps à arriver. Il faut attendre l’épisode 5 pour avoir un vrai suspens et un peu d’action.

Les autres points négatifs sont les acteurs que je trouve pas super et surtout bonjour les gros clichés : le maigrichon à lunettes qui bosse dans l’informatique qui est le geek de la bande, la pétasse mannequin bien foutue qui est une vraie garce, le vieux de la bande qui a l’expérience de la vie, le jeune beau gosse qui se la pète et qui tape sur les nerfs de tout le monde. A part ça les personnalités des autres ne sont pas mises en avant, les personnages ne sont pas attachants et je saurais même pas dire comment ils s’appellent, tous autant qu’ils sont.

Sibéria est donc une série dont je ne sais que penser.  Je continue à la regarder parce que l’histoire me donne envie de savoir ce qu’il  va se passer et quel est le problème avec ce territoire et ce jeu mais le reste ne m’a pas convaincue. A mi-chemin entre un Survivor et un Projet Blair Witch, je pense qu’elle a du potentiel mais beaucoup de détails ne sont pas assez exploités.

Edit 24/09 : je viens de terminer la série (11 épisodes). Même si elle a quelques défauts et si elle est assez déroutante, le suspens est là jusqu’au bout et la fin laisse perplexe. Il n’y aura jamais de suite apparemment et donc les théories les plus folles peuvent être avancées. En tout cas malgré un démarrage lent, la série nous tient en haleine jusqu’au bout.

Laissez un commentaire