Castle of Illusion

Sorti en 1990 sur Megadrive il était peu probable que je joue à ce jeu sachant que j’avais 1 an à l’époque et surtout, je n’ai jamais eu cette console. C’est grâce à cette version HD sortie hier que j’ai pu le découvrir.

Histoire : c’est l’histoire très niaise de Mickey et Minnie qui s’aiment à la folie, tout va bien dans le meilleur des mondes. Sauf que la vilaine sorcière Mizrabel vient enlever Minnie car elle est jalouse de sa beauté. Le but sera donc d’entrer dans le château des Illusions et récupérer les 7 joyaux qui permettront de créer un pont arc-en-ciel afin d’atteindre la tour de Mizrabel et ainsi sauver Minnie. Evidemment c’est un jeu pour enfant d’où ce scénario simpliste.

Le jeu : il se découpe en plusieurs actes dans lesquels vous pourrez trouver des joyaux en tuant le boss. Un peu à la façon de Super Mario 64, vous pourrez ouvrir des portes selon le nombre de points que vous avez et y trouver 3 portes de plus qui correspondent aux 3 niveaux d’un acte. Le plus souvent les deux premiers sont des niveaux à parcourir et le dernier juste le boss. Je pensais naïvement que un acte = 1 joyaux mais ce n’est pas le cas, dans les deux derniers actes vous aurez 4 joyaux. Donc autant dire qu’ils se récupèrent très vite. Mickey peut sauter, rebondir sur des ennemis pour sauter encore plus haut et lancer des objets qu’il trouve sur son chemin. Pour tuer les boss il faudra simplement leur sauter dessus après qu’ils aient fait quelques attaques. Les niveaux sont divers et variés et également très beaux. C’est vraiment agréable d’évoluer dans les différents décors.

Maniabilité, difficulté et durée de vie : le gros point faible du jeu c’est la posture du personnage : Mickey est constamment de profil et parfois on a du mal à se dire qu’il va réussir à sauter droit du coup on a tendance à bouger le joystick au moment du saut et on tombe dans le vide. Ça m’a particulièrement énervée dans le dernier niveau où il faut grimper une tour et où j’ai pas arrêté de me casser la gueule. La difficulté est inexistante et je pense que c’est même encore plus simple quand on connait la version originale. Les boss n’ont rien de compliqué, une fois leurs attaques assimilées, ils sont très simple à battre. Il est malheureusement du coup extrêmement court, j’ai mis 2h30 à le finir (parce que je suis une grosse quiche qui mourrait bêtement) mais les connaisseurs le termineront en 1h de jeu.  C’est dommage qu’ils n’aient pas ajouté plus de niveaux, de ce fait ce jeu est plus une machine à fric pour appâter les nostalgiques qu’autre chose. 

Conclusion : j’ai passé un bon moment sur ce jeu de plateforme qui est plutôt bien foutu, les niveaux sont intéressants et ont chacun leur petit truc qui fait que ce n’est jamais répétitif. Malheureusement trop court, trop facile, il est déjà supprimé de mon ordinateur. A faire si on a aimé le premier du nom ou si on aime les jeux de plateforme, à ce niveau il ne déçoit pas du tout.

Quelques infos : 

-Éditeur : Sega
-Développeur : Sega
-Date de sortie : 4 septembre 2013
-Plateforme : PC, PS3, Xbox 360, Wii U et PS Vita. Attention c’est un jeu qui se télécharge uniquement
-Prix : 12.99 euros 

Laissez un commentaire