Lego Seigneur des Anneaux

Le dernier jeu sorti tout droit des studios Lego est enfin disponible, il s’agit du Seigneur des Anneaux. Fan absolue de tout ce qui concerne le monde merveilleux de Tolkien, que ce soit les livres (je ne suis pas peu fière de mon record de les avoir lu en 3 jours), des films ou de tout les bouquins dérivés, j’attendais cette sortie avec impatience. La licence lego m’ayant déjà conquise depuis un moment, j’ai dévoré le jeu.

Histoire : nous retrouvons ici les 3 volumes du Seigneur des Anneaux : la Communauté de l’Anneau, les 2 Tours et le Retour du Roi.

Le jeu : le jeu est donc découpé en 3 parties, une pour chaque film/livre donc quand on connait l’histoire, on a évidement aucun suspens quand au déroulement du jeu mais cela n’enlève rien au plaisir d’avancer dans le récit. Comme pour tous les jeux Lego il y a d’abord toute une partie « Histoire » : on enchaîne les différentes scènes du film/livre, on switch entre chaque personnages pour se débloquer des situations et on avance. Il y a ensuite tout pleins de petites choses annexes à faire : récolter les pièces, les plans de forgerons, des espèces de coffres, des briques de mithril etc. Vous pouvez évidemment faire tout ça en même temps que le mode histoire mais parfois vous serez bloqué car il faudra utiliser un certain personnage pas encore disponible. Pour cela, à la fin du jeu, vous débloquez le mode dit « libre ». Sur les consoles de salons et pc, les jeux sont des open world. Vous avez une map immense et vous vous baladez où vous voulez pour faire ces quêtes annexes. Vous avez accès à de nouveaux personnages et vous pouvez aussi en acheter pour ensuite retourner dans les différentes scènes et récupérer les objets devenus accessibles. Personnellement ce mode « open world » me satisfait moyennement. Il faut sans cesse faire des allers-retours car vous trouverez également des PNJ qui vous demande de leur ramener des objets. De plus lorsque vous rejouez une scène, à la fin vous êtes ramenés à Minas Tirith, si vous vous trouviez à la Comté faut se retaper tout le chemin. Autant dans le Lego Harry Potter j’ai eu plaisir à retourner faire chaque scène, autant ici devoir me balader dans la map pour trouver les objets, ça devient vite chiant. L’open world peut être une bonne idée mais je le trouve mal élaboré ici. Outre ce défaut, le jeu est très beau et c’est justement avec l’open world qu’on en découvre toute sa beauté. Cependant tout l’univers n’est pas en lego et je trouve ça dommage. Dernier point : outre le fait que les lego parlent (…), j’ai l’impression que certaines des voix étaient les vraies voix de la version française du film, si c’est le cas (et même si ça l’est pas), cela donne une profondeur de plus au jeu.

Maniabilité, difficulté et durée de vie : j’ai personnellement fait le jeu sur PC avec une manette Xbox mais pour avoir testé HP avec un clavier, je peux vous dire que c’est assez galère et que c’est bien mieux de jouer avec une manette. La version DS est toujours différente des autres plateforme (grâce au tactile) donc ça peut-être intéressant de jouer aux 2 versions, chose que je ferais surement. Pour la maniabilité, rien de plus simple : on se déplace avec le stick gauche, on peut bouger la camera avec le droit mais c’est extrêmement mal fait, elle ne bouge quasi pas et parfois la vue est a se taper la tête dans un mur. Avec A on saute, avec Y on change de personnage (ou on descend de monture, du coup parfois c’est assez confus), avec B on fait les différentes actions et avec X on tape. J’ai trouvé le système d’interactions des personnages très sympa, chaque personnage a son utilité propre (Gandalf fait léviter des objets, Sam fait du feu et plante, Gollum grimpe au mur, Frodon peut éclairer les endroits sombre, Gimli casse les objets durs etc) et il faut vraiment tout le temps switch entre chaque pour avancer dans les scènes. Par contre le jeu est vraiment trop simple. Alors oui c’est à partir de 7 ans mais du coup des différents modes de difficulté auraient été les bienvenus car clairement on n’est jamais coincé. De ce fait la durée de vie est assez faible. Si on ne se concentre que sur l’histoire, le jeu se termine en 4-5h, cependant on ne sera qu’à 20-30% du jeu. Pour atteindre les 100% il faudra se jeter à fond dans l’open world pour récupérer tous les objets et débloquer tous les personnages.

Conclusion :

+ :
-un réel plaisir de jouer ce chef d’oeuvre
-un système d’interactions entre les personnages ingénieux
-un gros respect de l’histoire
-beaucoup de choses à faire après le mode histoire
-les musiques du film
-l’humour lego

- :
-des Lego qui parlent c’est un crime
-l’open world pas assez abouti
-la caméra pas assez maniable
-trop facile
-trop court

Lego Seigneur des Anneaux s’inscrit parfaitement dans la continuité de la licence et nous plonge parfaitement dans l’univers de Tolkien. Malgré quelques défauts il reste un jeu très divertissant.

Quelques infos :

-Editeur : Warner Interactive
-Développeur : TT Games
-Date de sortie : 23 novembre 2012
-Plateformes : PC, Xbox 360, PS3, Ds, 3DS, Wii
-Prix : entre 30 et 45 euros selon la plateforme

 

Laissez un commentaire